Juin 032010
 

Abdel-Hafed BENOTMAN - photo Sophie CHIVET - VU

(extraits d’un article d’Hubert ARTUS posté sur RUE89 le 13 janvier 2008)

«  (…) Né en 1960 à PARIS, Abdel-Hafed BENOTMAN est le dernier enfant d’une famille nombreuse, arrivée d’ALGERIE dans les années 50. Qui, après 1962, choisira de garder la nationalité algérienne. Aujourd’hui, son frère et ses deux sœurs – dont l’une est avocate – ont opté pour la nationalité française.

Incarcéré très tôt pour vols et récidive, il additionnera quatorze ans de braquages, de détention, entre cellules, évasions, quartiers d’isolement. La dernière peine, donc, entre juin 2004 et mai 2007, pour quatre braquages et un butin global de 22 000 euros.

Dès l’âge de 15 ans, à CLAIRVAUX puis dans d’autres centrales, BENOTMAN côtoie la crème de la voyouterie française. Il deviendra un militant de la chose carcérale (une émission radio sur une station associative parisienne, la revue l’ « L’ENVOLEE »  envoyée aux détenus). Puis, surtout : auteur, homme de théâtre, animateur pour l’association Dire et faire contre le racisme, parrainée par Danielle MITTERRAND.

Au tout début des années 2000, lorsque paraît « Éboueur sur échafaud », son deuxième ouvrage, BENOTMAN commence à devenir tendance, dans le milieu germanopratin : mauvais garçon, plusieurs braquages, trois grosses peines de prison, sans-papiers, bel homme, talentueux nouvelliste.

Son premier recueil de nouvelles, « Les Forcenés », publié lors d’un de ses séjours à l’ombre (en 1993, puis réédité chez RIVAGES en 2000), avait été préfacé par le père du polar anglais moderne, le regretté Robin COOK. Le livre sera suivi d’un ouvrage autobiographique,  « Éboueur sur échafaud » en 2003, puis d’un second recueil de nouvelles, « Les Poteaux de torture ». Le premier roman de BENOTMAN, « Marche de nuit sans lune », paraît le 6 février 2008, toujours chez RIVAGES, suivi de plusieurs autres (…) » ( bibliographie chez RIVAGES )

Retrouvez A.H. BENOTMAN sur son blog : Style au noir

_____________________________

ROBIN DES LOIS apprécie la profonde « humanité » de cet homme, sa générosité et son militantisme inaltérable.

Nous vous invitons donc à chatter avec lui aujourd’hui dans le cadre de l’ opération PRISON  VALLEY sur  ARTE -Tv à partir de 18 heures